Le pervers fiste l’anus de sa femme esclave

Un gros vicelard tatoué vient de foutre sa femme dans un sac plastique, non pas pour la lourder dans un canal mais pour mieux lui fister l'anus. Elle aussi a plein de tatouages sur les jambes, mais aussi un gode dans le cul. c'est en fait une poire avec laquelle il injecte de la flotte dans son conduit rectal, et après l'avoir retournée sur le ventre, il enfile un gant pour lui ouvrir le fion comme un chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *